Parrainage d’adolescent.e.s réfugié.e.s arrivé.e.s seul.e.s en Suisse

Il faut savoir que…

Des adolescent.e.s (95% de garçons!) arrivent seul.e.s dans notre pays depuis l'Afghanistan, le Soudan, le Burundi, par ex. Leur famille est restée au pays ou alors ils/elles ont été séparé.e.s de leur famille pendant le voyage. Ils sont placé.e.s sous la responsabilité du Service des Tutelles et Curatelles Professionnelles (SCTP) et logent dans des structures éducatives spécifiques de l’EVAM destinés aux mineurs. Les plus jeunes sont inscrits à l’école obligatoire, les autres suivent des cours à l’EVAM ou à l’école de l’Accueil.

Le parrainage d'un jeune MNA
C’est quoi ?

Les jeunes à parrainer ont en général entre 14 et 18 ans. Le but premier d’un parrainage MNA est d’offrir à un jeune un contact avec un environnement familial, créer des liens d’amitié et quelques repères dans une période de profond bouleversement et de ruptures.
(Week-end Action-parrainages MNA aux Diablerets, octobre 2023)
Concrètement, nous vous proposons ainsi d’accueillir un.e jeune au moins trois fois par mois pour un repas ou un moment ensemble.
 C’est une occasion de lui faire découvrir la région, parler français, partager avec lui des activités sportives, des jeux de société et lui donner ainsi l’occasion de sortir de l’environnement de la structure éducative dans laquelle il.elle loge.

Le passage à la majorité : 
un défi particulier !

Les plus âgé.e.s parmi ces jeunes sont face à un autre défi de taille : aussitôt majeurs, ils.elles devront quitter les structures éducatives et se débrouiller, dans un environnement compliqué, pour trouver un logement, un apprentissage. Les jeunes de 17-18 ans ont donc, en plus d’un parrainage de type familial, souvent besoin d’appui pour les diverses démarches et difficultés à affronter pendant cette période de transition vers l’âge adulte.
Les familles/couples/personnes seules désirant parrainer un.e jeune reçoivent à domicile la visite d’un.e répondant.e d’Action-parrainages Mineur.e.s non accompagné.e.s pour discuter des conditions-cadre.
Les parrains devront signer un contrat de parrainage avec le Service des Tutelles et Curatelles Professionnelles et fournir un extrait de casier judiciaire spécial.
La structure Action-parrainages, en collaboration avec les éducateur.trice.s et les curateur.trice. s, propose régulièrement des moments de rencontres et d’échanges pour soutenir les parrains-marraines. Nous proposons pour tous celles et ceux qui le souhaitent quelques activités communautaires au fil de l'année (ateliers cuisine, balade, week-ends)


DES JEUNES ONT UN BESOIN URGENT DE VOTRE PRÉSENCE ET DE VOTRE AMITIE!

“J’ai laissé les miens, mais j’ai trouvé d’autres frères”
Yunis
Requérant d’asile mineur non accompagné, 17 ans, originaire du Kenya d’où il a fui la guerre.
“On ne sera jamais ses parents. On veut juste qu’il puisse avoir un avenir et une formation, d’autant qu’il aime apprendre. Accueillir un enfant ainsi n’est pas surnaturel: c’est juste partager des moments de vie”. 

  Guillaume,
       père de famille, ‘parrain’ d’Abed, un Afghan  réfugié de 14 ans.
« En foyer, je me sentais seul. Avoir eu la chance d’être parrainé a changé considérablement ma vie.»
Arif
Un migrant éthiopien de 18 ans hébergé au foyer EVAM de Chamby. 
Envoyer un e-mail


Directement à la section MNA.
mna@action-parrainages.ch
PARRAINAGE De Mineur.e.s non accompagne.e.s

Appelez-nous 
+41 (0)79 791 60 10
Contactez-nous


 Contactez-nous et remplissez le formulaire
Search